Partager

Côte-Rôtie

2021
Rouge
France
Vallée du Rhône
Côte-Rôtie
86.50 $

Voir plus de formats

750ml
SAQ 15012768
86.50
Disponible en SAQ
Jean Aubry, Le Devoir, Dec 2022

En remontant le Rhône en compagnie de la syrah, on monte bien évidemment vers la finesse, une marche à la fois. Difficile, toutefois, de reculer. Ici, déjà, terroir et arômes font corps, avec une expressivité en sourdine, mais aussi manifeste par cette espèce de force de persuasion qu’elle impose, au nez comme en bouche. La robe est moyenne, mais de première jeunesse, alors que le fruité se faufile habilement entre réglisse, épices et noyau de cerise sur fond de tanins fins, frais, à peine structurants. Pierre Gaillard donne dans la civilité ici. Un homme hautement fréquentable, du moins pour ses vins! Vous pourrez en débattre à table avec quelques cailles farcies.

Auteur
Jean Aubry
Publication
Le Devoir
Date
Score
4.00/5.00

Vinification

en cuves avec pigeage

Géologie

arzelles

Élevage

en fûts 18 mois

Revue de presse

Jean Aubry, Le Devoir, Nov 2021
Auteur
Jean Aubry
Publication
Le Devoir
Date

Le fameux «vin de lieu». On en saisit rapidement la pertinence, mais surtout la réalité terrain avec cette syrah aiguisée comme un pieu d’ardoise dans son enveloppe fruitée. Une vibration intimement minérale qui maintient ici le tout à l’intérieur d’une cohésion parfaite, à la fois allégée et puissante, étonnante de sapidité et de longueur. Une autre belle histoire de terroir et de passion par un vigneron qui sait en raconter l’essence.

Nadia Fournier, Le Journal de Montréal, Blogue Les Méchants Raisins, Oct 2020
Auteur
Nadia Fournier
Publication
Le Journal de Montréal, Blogue Les Méchants Raisins
Date

Le côte-rôtie de Pierre Gaillard traduit à merveille la nature généreuse du millésime 2018, qui a donné des vins particulièrement intenses et concentrés, dans le nord de la vallée. Les tanins sont mûrs, suaves et juste assez denses pour laisser en bouche une délicieuse sensation de plénitude. Riche et velouté, presque crémeux, mais sans mollesse ni lourdeur. Le fait qu’il soit déjà hyper séduisant ne devrait pas faire douter de son potentiel de garde; on pourra le laisser dormir en cave jusqu’en 2026, au moins.

Profil

Pierre Gaillard est diplômé du Lycée Agricole de Beaune. Après ses études, il oeuvre en tant que chef de culture chez Marcel Guigal pour qui il replante notamment le vignoble “La Turque” lors du rachat de Vidal-Fleury par ce dernier. Il décide de s’installer à son compte en 1981, mais ce n’est par contre qu’avec le millésime 1985 que Gaillard débute la commercialisation de sa production. La raison en est simple puisque Gaillard n’a les moyens, à l’époque, que de s’acheter des friches qu’il s’acharne à remettre en condition et à replanter. Depuis une dizaine d’années maintenant, bon an mal an, Pierre Gaillard rafle la médaille d’or ou d’argent au concours des vins d’Ampuis.