Allemagne
Kallstadter

Weingut Koehler-Ruprecht

Vigneron
Franziska Schmitt

L’un des plus vieux domaines viticoles du Palatinat, Koehler-Ruprecht a été fondé au début des années 1700 et fut reconnu pour sa production de vins secs bien longtemps avant que ce soit dans l’air du temps. Il doit sa renommée mondiale à Bernd Philippi dont le travail acharné et l’approche inspirée par le style des vins que faisait son grand-père au début des années 1900 lui permirent de produire de superbes rieslings d’une grande longévité.

Lorsque Philippi se départit du domaine pour caresser d’autres projets, il fut remplacé par le jeune Dominik Sona. Enfant du pays, Dominik travaillait dans un vignoble de Californie lorsqu’il apprend que la propriété, dont il admirait déjà les vins, venait de changer de main. C’est ainsi qu’en 2011, à l’âge de 30 ans il se retrouve à la barre de ce vignoble historique avec la promesse d’en préserver l’essence.

Parmi les plus vieux domaines viticoles du Palatinat, Koehler-Ruprecht s’est fait une renommée mondiale grâce à sa production de rieslings secs et racés issus du Kallstadter Saumagen, l’un des meilleurs terroirs d’Allemagne.

Le vignoble de 12,5 hectares est réparti en quatre terroirs distincts sur la commune de Kallstadt. Tout d’abord le Annaberg, le plus jeune vignoble de la région instauré il y a plus de 120 ans. Il est situé à l’orée d’un bois et principalement sur des sols de grès et avec un peu de substrat crayeux. Le Kreidkeller tire son nom des sols de craies créées il y a plus de 25 millions d’années. De part et d’autre du village on retrouve le Steinacker qui est défini depuis plus de 750 ans. Son nom signifie "l’acre pierreux" et réfère aux sols de cailloux, graviers, grès et loess sur fond de craie. Enfin, le célèbre Saumagen est le meilleur terroir de la région, mais aussi l’un des plus grands d’Allemagne. Établi depuis 1810 dans une ancienne carrière de pierre calcaire exploitée par les Romains. Les marnes calcaires réfléchissant beaucoup de lumière sur les vignes et les raisins, on y récolte des raisins bien mûrs donnant des vins puissants et racés.

Dominik et son équipe cultivent principalement le riesling, mais aussi les pinots noirs, blancs et gris, le chardonnay, gewürztraminer et scheurebe. Toutes les vendanges se font à la main et en plusieurs passages afin d’obtenir une maturité optimale.

Koehler-Ruprecht est l’une des dernières propriétés du pays à miser sur les fermentations spontanées en vieux tonneaux de 1200L ou 600L avec élevage long sur lies comme le veut la tradition que le pragmatisme germanique a quelque peu effacée. Alors que la correction d’acidité et autres méthodes d’œnologie moderne sont chose commune au pays de Wagner, aucune intervention n’est faite sur les vins sinon l’ajout d’un peu de soufre après fermentation et avant la mise en bouteille. On y pratique, en effet, l’œnologie plutôt ancienne, telle que mise de l’avant par Philippi.

Ses produits