Partager

Burgenland Heideboden zweigelt

2019
Rouge
Autriche
Burgenland
Biologique
Burgenland
100
Zweigelt
22.35 $

Voir plus de formats

750ml
22.35
Disponible en SAQ

Le nom du cépage rouge le plus planté en Autriche fait l’objet d’une certaine controverse depuis quelques années. Depuis qu’il a été révélé que Fritz Zweigelt, à qui l’on doit ce croisement de blaufränkisch et de saint-laurent, était un membre du Parti national-socialiste des travailleurs allemands, des voix s’élèvent pour qu’il retrouve son nom initial: Rotburger. Qu’importe son nom, celui de Gerhard Pittnauer est toujours savoureux. Certifié bio et cultivé en périphérie du lac Neusiedl, le Heideboden offre une expression pure et précise du cépage. Juteux, nerveux, mais aussi doté d’une certaine profondeur et d’une chair fruitée dense et très rassasiante.

Auteur
Nadia Fournier
Publication
Le Journal de Montréal, Blogue Les Méchants Raisins
Date

Vinification

naturelle

Élevage

en cuves

Revue de presse

Auteur
Nadia Fournier
Publication
Le Guide du vin Phaneuf 2021
Date
Score
4.00/5.00

En 1992, lorsque Gerhard Pittnauer a fondé son domaine éponyme en périphérie du lac Neusiedl, l’Autriche produisait très peu de vins dignes d’intérêt. Une vingtaine d’années plus tard, toujours porté par un esprit intuitif et créatif, cet autodidacte signe un zweigelt dont la vivacité contraste avec la moyenne des 2018. Léger, mais loin d’être mince et doté d’une excellente longueur. Une bouche croquante, aux goûts de cerises acidulées, de poivre frais moulu et de fines herbes; une finale vibrante et énergique, qui appelle un plateau de charcuteries ou un gratin d’aubergines.

Auteur
Nadia Fournier
Publication
L'Actualité
Date

Le vin de la semaine : un rouge bio d’Autriche

Un voyage près de la frontière austro-hongroise, ça vous dit? Goûtez à ce zweigelt, fraîchement arrivé à la SAQ!

Il y a une quinzaine d’années, les vignerons autrichiens ont choisi de miser collectivement sur la qualité. Aujourd’hui, le quart du vignoble est certifié biologique ou en voie de l’être — c’est plus que tout autre pays d’Europe — et l’Autriche est l’un des pays viticoles les plus dynamiques de la planète.

Autrefois condamnés à donner des vins maigres, acides et sans intérêt, les cépages rouges ont depuis trouvé un terrain de jeu rêvé sur les rives du lac de Neusiedl, tout à l’est du pays, pas très loin de la frontière hongroise. La famille Pittnauer y produit d’excellents vins rouges souples, gorgés de fruit et désaltérants.

La vivacité et la fraîcheur de ce zweigelt contrastent avec la moyenne des rouges du millésime 2018, goûtés au courant de l’année. Léger, mais loin d’être mince et doté d’une excellente longueur. Une bouche croquante, aux goûts de cerises acidulées, de poivre frais moulu et de fines herbes ; une finale vibrante et énergique, qui appelle un plateau de charcuteries ou un gratin d’aubergines.

Santé!

Profil

C’est à 18 ans que Gerhard Pittnauer se vit donner les rênes de la propriété en familiale, à la suite du décès inattendu de son père. Propulsé dans le monde adulte, il dû se former lui-même à faire du vin et trouver par quel angle aborder le métier imposé.

C’est en s’ouvrant aux vins du monde qu’il a compris le caractère unique des cépages locaux - zweigelt, blaufränkisch et Saint-Laurent - ainsi que ce terroir qui permet de faire des vins digestes, polyvalents et peu alcoolisés. Tout le travail y est manuel, du compost à la taille en passant par la récolte, sans calendrier ni doctrine. Les vins, vivants et pleins de caractère, sont fermentés naturellement et les élevages faits sans bois neuf.

Désormais considéré comme un avant-gardiste dans son pays, Gerhard Pittnauer a su, avec observation et instinct, trouver sa voie et la paver pour les générations suivantes.